Tramways de l’Aude

Croisement de convois.

 

Galerie       A propos d’objectif-trains…

Les tramways de l’Aude…Un réseau Hom de 5m x 1m

Dans la réalité, les tramways de l’Aude exploitaient un réseau départemental dans le département de l’Aude entre 1901 et 1933. Ce réseau se composait de plusieurs lignes à voie métrique développées autour de Narbonne et Carcassonne. Toutes ces lignes étaient construites en accotement des routes avec des sections en déviation pour éviter certains reliefs. Une courte section de la ligne de Carcassonne à Lézignan était construite sur le territoire du département de l’Hérault, entre les communes de Félines et Olonzac.

Les tramways de l'Aude Les tramways de l'Aude et ouvrier. Ouvrier et stock de traverses. Les tramways de l'Aude la gare de Ripaud

Toutes ces lignes étaient construites en accotement des routes avec des sections en déviation pour éviter certains reliefs. Une courte section de la ligne de Carcassonne à Lézignan était construite sur le territoire du département de l’Hérault, entre les communes de Félines et Olonzac.

Les tramways de l'Aude la gare de Ripaud Batisse de garigue. Maison de l'Aude. La voie métrique et tombereau à cheval.

La compagnie des tramways à vapeur de l’Aude (TVA), est formée le 7 novembre 1898. Son siège est à Carcassonne. Elle se substitue à M. Hugues Bardol, entrepreneur et détenteur de la concession pour un réseau de tramways dans le département de l’Aude.

Cette compagnie adopte le sigle TVA. Sur le matériel roulant seules les lettres TA sont représentées.

Le tramways de l'Aude vue générale réseau. Vapeur sur le pont. Vapeur sur le pont. Batisse de l'Aude.

Le Réseau des tramways vapeur de l’Aude :

Le réseau forme un ensemble de 342 kilomètres. Il irrigue tout le département. La ligne Carcassonne – Lézignan pénètre dans le département voisin de l’Hérault, sur une longueur de 20 kilomètres entre les gares de Félines et Olonzac.

Vue du réseau Hom Les tramways à la remise. Croisement de convois. Vapeur de l'Aude.

Les lignes…

Les lignes se divisaient en quatre groupes:

  • Les lignes isolées:
Castelnaudary – Belpech, (40,5km)
Bram – Fanjeaux, (11,2km)
Bram – Saint-Denis, (28,3km)
  • Les lignes du Minervois:
Carcassonne – Lézignan, (65km)
Carcassonne – Lastours,(11,6km)
  • Les lignes des Corbières:
Fabrezan – Saint-Pierre, (14,2km)
Les Palais – Mouthoumet, (29,9km)
Ripaud – Tuchan, (24,9km)
Lezignan – La Nouvelle, (51,8km)
Narbonne – Thézan, (27km)
  • Les lignes du Narbonnais:
Narbonne – Ouveillan, (14km)
Narbonne – Fleury, (16km)

Gare de Ripaud Les tramways de l'Aude - vue générale. Les tramways de l'Aude - vue générale du réseau Hom Vapeur sur voie métrique.

Les gares de jonctions…

Il existait des gares de jonction avec le réseau de la Compagnie des Chemins de fer du Midi  :

Castelnaudary, ligne Bordeaux-Saint-Jean – Sète-Ville
Bram, ligne Bordeaux-Saint-Jean – Sète-Ville
Carcassonne, ligne Bordeaux-Saint-Jean – Sète-Ville, ligne Carcassonne – Rivesaltes
Caunes, ligne Moux – Caunes-Minervois
Lézignan, ligne Bordeaux-Saint-Jean – Sète-Ville,
Narbonne, ligne Bordeaux-Saint-Jean – Sète-Ville, ligne Narbonne – Port-Bou
La Nouvelle, ligne Narbonne – Port-Bou.
© objectif-trains.com

4 réflexions sur « Tramways de l’Aude »

    1. Bonjour Pascal. C’est aussi parce que la maquette est belle que les photos sont sympas ! 🙂 Le site vient tout juste d’ouvrir merci d’être parmi les premiers visiteurs… A très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *